Film : Pupille


Salut à tous, j’espère que vous allez bien, aujourd’hui je vous parle, je vous recommande même un film que je suis allé voir avec ma compagne au cinéma. Il est touchant et c’est un vrai coup de cœur. Ce film franco-belge de Jeanne Herry avec Sandrine Kiberlain et Gilles Lelouche s’appelle Pupille.

Synopsis.

Théo est remis à l’adoption par sa mère biologique le jour de sa naissance. C’est un accouchement sous X. La mère à deux mois pour revenir sur sa décision…ou pas. Les services de l’aide sociale à l’enfance et le service adoption se mettent en mouvement. Les uns doivent s’occuper du bébé, le porter (au sens plein du terme) dans ce temps suspendu, cette phase d’incertitude. Les autres doivent trouver celle qui deviendra sa mère adoptante. Elle s’appelle Alice et cela fait dix ans qu’elle se bat pour avoir un enfant. PUPILLE est l’histoire de la rencontre entre Alice, 41 ans, et Théo, trois mois

(Source allociné)

Mon avis

Nous voilà en face d’un sujet rarement abordé par les médias, quoique certains reportages nous montrent certaines dérives. La réalisatrice nous montre un ensemble de faits, des faits solidaires qui montrent la complexité et la mécanique mise en place autour de Théo. Théo le bébé né sous X. Nous voyons dans ce film toute la chronologie qui part de l’accouchement jusqu’à l’adoption. Aucune étape n’est oubliée, et le film se veut fidèle. Nous avons donc à faire à l’ensemble des acteurs de l’aide sociale à l’enfance, des médecins, des familles d’accueil.

Ce film repose sur une mise en scène suggestive, qui nous montre l’humanité et la chaleur des acteurs tout en montrant leurs émotions. Tout cela avec un souci du détail qui est entouré d’une légèreté et d’humour.

Le sujet est traité avec bienveillance, ce qui n’exclut pas les difficultés liées à la démarche et aux administrations.

En tant que papa, et qu’homme j’apprécie tous particulièrement le rôle de Jean interprété par Gilles Lelouche. Il met au placard la tenue de mâle viril et dur pour jouer le rôle d’un assistant familial qui recueille le petit Théo. Il se montre très touchant.

Merci de m’avoir lu jusqu’ici et je vous dis @très bientôt

Photos extraite du dossier de presse


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Film : Pupille